Clinique Korian les Grands Chênes  •  Clinique du Sport de Bordeaux Mérignac •  CHU de Bordeaux
icons8-comments-filled-25
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Définition
L'infiltration consiste à injecter un liquide à visée thérapeutique dans un tissu donné. On utilise le mot infiltration pour différencier d'une injection, qui désigne spécifiquement une introduction de liquide dans un vaisseau sanguin.
 
Les produits
Suivant la pathologie et ses modalités, le docteur Creuzé utilisera l'un parmi ces quatre produits pour soulager vos douleurs :
  • corticoïdes,
  • acide hyaluronique,
  • PRP, acronyme de la traduction anglaise de : plasma enrichi en plaquettes,
  • et la toxine botulique.
Le produit utilisé dépendant de la pathologie, des analyses pointues sont réalisées en amont pour trouver le traitement le mieux adapté.
L'échoguidage
Inconnue il y a encore quelques années, c'est aujourd'hui une technique à laquelle le docteur Creuzé fait appel systématiquement : l'infiltration est échoguidée c'est-à-dire contrôlée par échographie. Le geste est ainsi plus précis et plus rapide. Résultat : un traitement plus efficace de la douleur, un processus de guérison plus rapide et une diminution de la probabilité d'effets secondaires.
echographie-2
 
La bursite de l'épaule
Cette affection de l'épaule est très fréquente. Il s'agit d'une inflammation de la bourse sous-acromio-deltoïdienne, qui peut toucher aussi bien les jardiniers et les bricoleurs que les sportifs : basketteurs, tennismen, volleyeurs, footballeurs, joueurs de hand ainsi que dans les sports de contact tels que le rugby.

Infiltration et rééducation


L'infiltration atténue les douleurs afin de pouvoir ensuite mettre en place un protocole de rééducation. Il est impératif que l'infiltration soit réalisée en amont de la kinésithérapie : elle agit sur la douleur, tandis que le kinésithérapeute agit pour faire disparaître la blessure.
 
Les autres douleurs de l'épaule
L'épaule est un ensemble complexe d'articulations, et d'autres articulations peuvent être victimes de lésions :
  • L'articulation acromio-claviculaire, peut souffrir d'une entorse ou d'arthrose, suite, parfois longtemps après, à un choc.
  • L'articulation gléno-humérale, qui articule l'humérus sur l'omoplate, sur laquelle on observe parfois des lésions du cartilage, là encore le plus souvent à la suite de chocs.
  • Enfin, la coiffe des rotateurs — les tendons de l'épaule — peuvent être victimes d'une inflammation qui provoquant à terme des lésions qui requièrent alors une infiltration. Il s'agit là souvent de dommages au long cours, consécutifs à des micro-traumatismes répétitifs.
Membres supérieurs

Coude


La lésion la plus fréquente en-dehors de l'épaule est le tennis elbow ou épicondylite, qui a donné lieu à une publication du docteur. Nettement plus rare, l'épitrochléite. L'une comme l'autre relèvent d'une cause micro-traumatique : la pathologie est consécutive à des chocs répétés et se déclare progressivement sur le long terme. Autres infiltrations ayant lieu au niveau du coude : des infiltrations du nerf ulnaire et, plus rarement, des infiltrations intra-articulaires.
La toxine botulique en médecine sportive
Une des spécialités du docteur Creuzé est l'infiltration de toxine botulique, un produit qu'il connaît mieux que pratiquement quiconque — voir ses travaux de recherche à ce sujet — qu'il maîtrise parfaitement et qui a fait ses preuves en médecine du sport.
 
Infiltration intra articulaire
injection de PRP (plasma riche en plaquettes)
 

Poignet, doigts


Indications les plus fréquentes :
  • l'inflammation micro-traumatique du canal carpien, qui se traite par infiltration du nerf médian,
  • la rhizarthrose, indication fréquente, ainsi que le doigt à ressaut.
Membres inférieurs
Indications les plus fréquentes pouvant donner lieu à la prescription d'une infiltration sur le membre inférieur.
  • Au genou, infiltration de corticoïdes et ponction du genou pour rapidement soulager une douleur due à un épanchement du genou.
  • La pubalgie, à laquelle le docteur Creuzé a consacré un article, dans laquelle peuvent être impliqués les symphyses pubiennes ou les tendons des adducteurs.
  • Au niveau de la hanche, l'inflammation du moyen fessier.
  • Sur la cuisse et le mollet, l'indication la plus courante de l'infiltration est la ponction d'un hématome musculaire.
  • De même à la cheville, on peut être amené à pratiquer une infiltration intra-articulaire, ou pour tendinopathie, avec le cas particulier de la tendinopathie d'Achille, ou dans le cas d'une douleur chronique après une ntorse de cheville.
  • Enfin au pied, l'indication la plus fréquente est l'aponévrosite plantaire.
Infiltration genou
Infiltration cheville
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dr Alexandre Creuzé
Médecine du Sport
Médecine Physique et de Réadaptation
Membre de la Société Française de Traumatologie du Sport
Membre de l'European Society of Sports Traumatology, Knee Surgery and Arthroscopy (ESSKA)
Clinique Korian Les Grands Chênes
40-52 rue Stéhélin, 33200 Bordeaux
Téléphone : 05 57 81 09 52

Clinique du Sport de Bordeaux-Mérignac
Consultations post chirurgicales
4 rue Georges Negrevergne, 33700 Mérignac
Téléphone : 05 56 12 14 40
 
CHU de Bordeaux, Service de Médecine Physique et de Réadaptation - Unité Tastet girard
Injection de toxine botulique (consultation préalable nécessaire)
Le Tripode - Groupe Hospitalier Pellegrin
Place Amélie Raba-Léon, 33000 Bordeaux
Téléphone : 05 57 82 01 27
 
logo
logo-haut-accueil
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
© Dr Alexandre Creuzé ou Agence Web Quomodo 2018